Le Président Danny Faure sur la situation de COVID-19

Discours du Président Danny Faure sur la situation de COVID-19




Président Foure Communiqué de presse du 14.04.2020

COVID-19 continue de dévaster des communautés dans le monde entier. À ce jour, plus de 2 millions de personnes dans le monde sont infectées par le coronavirus. Plus de 120.000 personnes sont mortes de COVID-19. C'est plus que l'ensemble de la Population le Seychelles.

14.04.2020

Auteur :
Karl Schnürch

Notre monde est confronté à un ennemi commun. Aujourd'hui, en tant que peuple qui a toujours accueilli les autres, et en tant que nation qui connaît la valeur de l'unité, nous exprimons notre solidarité avec les pays et les peuples du monde entier qui sont en guerre contre ce virus.

Ici, aux Seychelles, notre situation est la suivante :

Plus personne n'est en quarantaine à la maison.
Nous avons 65 personnes en quarantaine dans la station de quarantaine de la baie de Berjaya Beau Vallon et 8 personnes en quarantaine dans la station de quarantaine des garde-côtes.
Sur les 11 patients qui ont été testés positifs pour le coronavirus, 2 ont été guéris après avoir été testés négatifs à plusieurs reprises. 3 autres ont été testés négatifs pour la première fois et attendent d'autres tests négatifs avant d'être déclarés guéris. Le Néerlandais est actuellement en convalescence et attend également que ses tests COVID 19 supplémentaires soient négatifs.
À ce jour, nous avons effectué 426 tests rapides sur des contacts, et aucun d'entre eux n'a le COVID-19.
Nous avons également effectué 280 tests PCR, c'est-à-dire des tests de confirmation, et jusqu'à présent nous n'avons eu que ces 11 cas qui se sont révélés positifs.
Nous continuons à suivre les contacts et je tiens à remercier tous ceux qui nous ont fourni des informations. Merci pour votre coopération.
La semaine dernière, le 9 avril, des mesures visant à restreindre la libre circulation de nos citoyens sont entrées en vigueur.

Compte tenu de la possibilité d'un transfert de COVID-19 à l'échelle communautaire, nous avons pris ces mesures à un stade précoce afin de maîtriser la situation et d'interrompre la chaîne de transfert. Le virus évolue rapidement et nous devons faire de même.

Nous entrons très tôt dans cette nouvelle phase de notre réponse pour éviter de surcharger notre système de santé. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous reposer sur nos lauriers. Par conséquent, nous devons continuer à respecter les actions du ministère de la santé. Nous avons tous un rôle à jouer.

Je sais que les jeunes veulent retourner à l'école à la maison, qu'ils veulent voir leurs amis. Je sais que les travailleurs veulent retourner au travail. Je sais que les entreprises veulent rouvrir. En d'autres termes, nous voulons tous que la vie revienne à la normale.

Pour que nous revenions à la normale, il est crucial que chacun de nous joue son rôle et contribue à briser la chaîne de transmission communautaire. Vos actions seront cruciales pour notre capacité collective à arrêter la propagation de COVID-19. Si nous restons tous à la maison, jusqu'au strict nécessaire, et si nous suivons la distanciation physique chaque fois que nous sortons, il n'y aura pas de nouveaux cas de COVID-19 dans le pays et nous pourrons progressivement lever certaines mesures.

Je ne sous-estime pas la gravité de ce qu'on vous demande. Je sais que ces mesures ne sont pas faciles à suivre. Ce que nous devons reconnaître aujourd'hui, c'est que nous devons à tout prix arrêter la transmission de ce virus dans notre communauté, et nous pouvons le faire. Notre avenir dépend des efforts que chacun d'entre nous fait pour se protéger et se préserver. Si nous réussissons après cette période, nous espérons que nous pourrons assouplir les restrictions. Sinon, nous devrons vivre avec eux plus longtemps. C'est pourquoi il est important de suivre les mesures existantes.

Les frères et sœurs seychellois,

Après une réunion que j'ai eue ce matin avec la commission de l'application des lois et après avoir consulté le commissaire à la santé publique, le docteur Jude Gédéon, nous constatons que les gens se déplacent encore la nuit, ce qui constitue une grave menace pour la santé publique.

Conformément à l'actuelle loi d'urgence en matière de santé publique, deux mesures supplémentaires doivent donc être prises.

Ce soir, je voudrais annoncer que nous aurons de nouvelles restrictions à la circulation des personnes de 19 heures à 6 heures le vendredi 17 avril. Cette mesure restera en vigueur jusqu'au 29 avril.

Pendant cette période, seule la police sera sur la route avec le soutien de l'armée, à l'exception de certains personnels clés des services essentiels. Compte tenu de la nature de leur travail, ils recevront des permis spéciaux pendant cette période. La liste des services essentiels sera publiée par le commissaire à la santé publique.

Deuxièmement, tous les magasins seront fermés de 18 heures à 6 heures 30 le lendemain matin. Cette mesure prendra également effet à partir du vendredi 17 avril.

Ce soir, j'appelle les gens à respecter la loi qui entrera en vigueur ce vendredi. Notre plan est simple. Nous pouvons arrêter la propagation en restant chez nous et en réduisant les contacts. Le moment est venu d'agir. Si nous agissons tous de manière responsable et coopérons pleinement, nous pourrons briser la chaîne de transmission du COVID-19 aux Seychelles et récupérer certains des éléments d'avant la pandémie.

Les deux prochaines semaines qui nous attendent sont deux semaines critiques pour nous tous. Pour les deux prochaines semaines, je demande à chacun d'entre nous d'étendre au maximum notre coopération. Toutes les personnes qui se trouvent en dehors des services essentiels doivent rester chez elles et cesser toute interaction avec des personnes extérieures à votre foyer. Suivez les règles. Suivez attentivement les instructions du ministère de la santé.

Ce soir, je voudrais remercier tous nos citoyens qui ont pris leur responsabilité au sérieux, qui ont pris note et suivi toutes les actions et les conseils du ministère de la santé. Je vous le dis à tous : Je vous remercie pour votre coopération et votre sens de la solidarité. Je vous remercie d'avoir fait le bon choix.

Les frères et sœurs seychellois,

Je reconnais et exprime ma gratitude pour ce système de santé, que de nombreuses générations ont travaillé dur pour construire. Notre mission aujourd'hui est très claire : protéger la santé de tous les Seychellois sans exception. Apprécions ce que nous avons et reconnaissons que nous devons travailler plus dur ensemble pour l'améliorer.

Je tiens à remercier tous nos travailleurs de la santé, nos bénévoles et tous les autres pour leur travail extraordinaire. Je remercie sa famille, ses proches et ceux qui s'occupent d'elle en ces temps difficiles.

Je remercie tout particulièrement tous ceux qui participent aux services essentiels pour leur travail acharné, leurs sacrifices et leur engagement.

Les frères et sœurs seychellois,

Je sais que chacun d'entre nous a ses propres considérations. Il est clair pour moi que cette pandémie nous permet de mieux comprendre ce qui est important. La vie, la famille et l'amitié. Le soutien, la solidarité et l'unité de la communauté.

C'est un moment extraordinaire de notre vie où chacun d'entre nous a un rôle à jouer dans la protection de notre pays. Aucun d'entre nous ne peut le faire seul. Nous le faisons ensemble. Ensemble, comme une famille. C'est ce qui caractérise la nation seychelloise.

J'aimerais partager avec vous les paroles d'une jeune fille de 14 ans qui m'a dit qu'en écoutant la radio et en regardant les nouvelles, elle apprécie à quel point les Seychelles s'efforcent de contenir la propagation de COVID-19 dans le pays.

Leur esprit n'a pas été consumé par la négativité ou la fausse propagande. Votre génération a compris que dans une telle situation, nous devons toujours être sur nos gardes si nous voulons affronter ce virus et en sortir victorieux. Je vous salue, vous et votre génération.

Dans dix ans, cette génération fera partie de notre main-d'œuvre. Ils auront de nombreux défis à relever. Mais s'ils continuent à œuvrer pour cet esprit de positivité, de compréhension et de solidarité, ils réussiront.

Ce sont ces valeurs qui nous aideront à vaincre cette pandémie, l'une des plus grandes menaces qui pèsent sur notre existence aujourd'hui. Nous avons tout ce qu'il faut pour annoncer une fois pour toutes une victoire sur COVID-19 aux Seychelles.

Restons bien informés. Gardons notre calme. Restons unis. Pour notre propre bien et pour le bien de notre pays.

Que Dieu continue à bénir nos Seychelles et à protéger notre peuple.

Je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée.

seychellen.com Palmier